Surveillez votre glycémie

Le sucre est notre principal fournisseur d’énergie. Il n’est toutefois pas bon d’avoir trop ou trop peu de sucre dans le sang. Savez-vous quels sont les taux normaux?

Tous les conseils santé nous recommandent de faire attention à l’excès de sucre. Mais savez-vous que le sucre est le principal fournisseur d’énergie du corps humain? Nous avons besoin de sucre pour bouger, penser, et même pour respirer. Bref, il est essentiel. Le sucre que nous absorbons via notre alimentation -pâtisseries, sodas, pain, pâtes, etc. – est décomposé par notre corps en glucose, un sucre simple qui est véhiculé par le sang et utilisé par nos cellules.

Des valeurs normales

Le taux de sucre de notre sang, appelé glycémie, n’est pas stable: il varie en fonction du moment de la journée. À jeun, il se situe entre 70 et 100 mg/dl (milligrammes par décilitre). Ni trop ni trop peu. Pourtant, de l’énergie, nous n’en avons jamais trop? C’est vrai, mais une glycémie trop élevée peut sérieusement perturber notre organisme. Boire (et uriner) beaucoup, avoir peu d’appétit, ressentir des nausées et éprouver de la fatigue… Moins on a ce genre de sensations, mieux on se porte! Mais, avant d’en arriver là, l’insuline entre en action pour maintenir notre taux de sucre sous contrôle.

À partir de 45 ans, faites régulièrement analyser votre glycémie.

Le rôle de l’insuline

Quand la glycémie est trop élevée (par exemple après un repas), le pancréas sécrète de l’insuline. Cette hormone incite le foie et les muscles à puiser le glucose dans le sang et à en faire des réserves, qui sont utilisées quand nous sautons un repas ou bougeons davantage. Chez certaines personnes, le pancréas ne fabrique toutefois pas ou trop peu d’insuline, ou alors leur organisme est résistant à l’insuline et le glucose s’accumule dans le sang.

Faire mesurer sa glycémie

Beaucoup de personnes ont sans le savoir une glycémie trop élevée. Comment est-ce possible? Dans la plupart des cas, parce qu’ils n’en sou­ffrent pas, tout simplement! On ne le découvre généralement que quand les complications deviennent chroniques. C’est pourquoi les médecins conseillent de faire analyser son taux de sucre dans le sang à partir de 45 ans. Une simple prise de sang chez votre médecin généraliste suffit. Les facteurs de risque comme le surpoids, une vie sédentaire ou des antécédents familiaux demandent une vigilance accrue et des contrôles plus fréquents. Même si vos valeurs sont normales, faites-vous examiner tous les trois ans. Il vaut mieux faire une prise de sang en trop que trop peu!

Merci au Dr Nathalie Denecker, diabétologue à l’UZ Brussel.

Revogan - chromium® GTF

Chromium GTF®

Pour les personnes qui doivent surveiller leur taux de sucre sanguin ou qui ont quelques kilos en trop. Contient du chrome, un oligoélément essentiel qui contribue au maintien d’un taux de sucre normal dans le sang et qui diminue l’envie de sucreries.

En savoir plus

D’autres conseils pour tenir votre santé à l’œil? Rendez-vous sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram!