Relations et poids corporel: les calories de l’amour

De nombreuses études à travers le monde démontrent que la prise de poids serait aussi liée à l’état de nos relations amoureuses. Vous êtes en couple? Peut-être devriez-vous surveiller le curseur de votre balance…

T
omber amoureux(-se) ne serait pas l’idéal pour garder la ligne! D’après plusieurs études, les personnes engagées dans une relation ont tendance à être en surpoids, malgré le fait qu’elles s’efforceraient d’adopter un mode de vie plus sain. Car, pour entretenir durablement leur flamme, les couples consentiraient à fournir plus d’efforts: ils mangent plus de fruits et légumes, boivent moins d’alcool, évitent la cigarette, etc.

En couple, le poids corporel augmente

Cependant, malgré toutes leurs bonnes intentions, les amoureux ont également plus tendance à être en surpoids: ils mangent davantage tout type d’aliments, incluant des desserts ou des plats riches en calories, ce qui augmente le risque d’obésité. Une fois bien emmitouflé dans son couple, il est évidemment bien plus facile de se laisser aller, car la phase de séduction serait considérée comme «acquise». Par conséquent, les partenaires prêteraient beaucoup moins attention à leur consommation d’aliments riches en graisse et en sucre. D’autres recherches ont même montré que, lorsque les couples ont des enfants, ils mangent souvent l’excédent des plats ou les collations de leurs bambins!

Les couples ont plus tendance à être en surpoids

L’amour est dans le plat

L’état d’une relation semble également avoir une influence sur notre alimentation en fonction du sexe. Ainsi, les hommes célibataires séparés sont deux fois plus susceptibles de boire plus d’alcool que ceux en couple. Chez la femme, une telle connexion n’a pas encore été démontrée. Les couples forment aussi des entités fermées: l’un des partenaires peut facilement influencer l’autre. Le corps scientifique (médecins, diététiciens…) devrait en tenir compte dans ses recommandations alimentaires…

Partager plaisir et calories

Une étude réalisée par Maïa Baudelaire, nutritionniste et fondatrice du programme de coaching minceur «Love My Diet Coach», s’est penchée sur les relations entre amour et poids corporel. Il en ressortait que, pour 74% des sondés, la cuisine est perçue comme une activité de plaisir et de partage. Elle permet de consolider le couple et de créer plus de liens. Cependant, cette activité est aussi vue comme la meilleure façon d’accumuler les calories.

D’après l’étude, une femme sur quatre mangerait davantage en couple que seule. 57% des répondants déclarent avoir pris du poids après s’être installés à deux, dans les trois premières années de vie commune. Ceci semble s’expliquer par un mimétisme entre partenaires, par des sorties plus nombreuses ou des quantités de nourriture plus importantes.

Pour garder la ligne, pas de miracle! Faire du sport reste d’actualité tout comme prêter attention à ce que vous déposez dans votre assiette. De cette façon, vous vous prémunirez contre l’apparition d’éventuelles poignées… d’amour.

Revogan - chromium® GTF

Chromium GTF

Pour les personnes qui doivent surveiller leur taux de sucre sanguin ou qui ont quelques kilos en trop. Contient du chrome, un oligoélément essentiel qui contribue au maintien d’un taux de sucre normal dans le sang et qui diminue l’envie de sucreries.

En savoir plus

Sources
1 Dr. Apr. Paul Nijs. «Relaties en lichaamsgewicht». Mensenzijnmedia. Article publié le 11 mars 2019.
«Coup de foudre et coup de fourchette». L’Écho (France). Article publié le 16 avril 2015.

Vous constatez aussi la présence de quelques kilos superflus depuis que vous avez trouvé votre moitié? Venez nous en parler sur Instagram et Facebook!