Crampes nocturnes: zoom sur les causes possibles


Vous dormez paisiblement lorsque soudain vous ressentez une douleur intense au niveau de la jambe… Aie, une crampe nocturne survient! Quelles en sont les causes possibles? Et comment réagir?

Une crampe est une contraction involontaire, brutale, intense et douloureuse d’un muscle, qui dure de quelques secondes à quelques minutes.
Généralement, ce phénomène touche les sportifs en plein effort, mais les crampes peuvent aussi survenir la nuit lorsque le corps est au repos… De quoi perturber le sommeil!
Les muscles les plus concernés par les crampes nocturnes sont ceux des mollets. Mais tous les muscles de la jambe peuvent être touchés, comme ceux des orteils, des pieds et des cuisses.

Quelles sont les causes des crampes nocturnes?

Jusqu’à ce jour, les causes des crampes nocturnes aux jambes est difficile à déterminer avec précision. Mais plusieurs études ont identifié une série de facteurs de risques:

  • L’exercice physique intensif, qui peut causer une fatigue musculaire.
  • Un étirement intempestif sur un muscle froid.
  • Une carence ou un déséquilibre en sels minéraux (calcium, magnésium et potassium).
  • Une hydratation insuffisante qui impacte le bon fonctionnement des muscles. En effet, l’eau contribue au transport des nutriments nécessaires aux muscles (dont font partie les sels minéraux).
  • La prise de certains médicaments qui provoquent une diminution des sels minéraux dans l’organisme (diurétiques, laxatifs, statines…).
  • La grossesse, notamment parce que les femmes enceintes souffrent souvent d’insuffisance veineuse. La circulation du sang dans les muscles s’effectue donc moins bien.

Souvent, les crampes nocturnes sont bénignes. Mais n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Des causes souvent bénignes…

Souvent, les crampes nocturnes sont bénignes. Dès lors, hormis l’inconfort qu’elles occasionnent, celles-ci n’ont rien d’inquiétant. Cependant, si le phénomène se produit fréquemment et/ou est très douloureux, surtout en dehors de tout effort, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant. Celui-ci pourra effectuer les examens nécessaires, afin de vérifier si vous ne souffrez pas d’une pathologie plus sérieuse (ex. insuffisance veineuse, artériopathies…).

Une crampe survient, comment réagir?

Le premier réflexe est d’étirer le muscle concerné jusqu’à ce que la crampe disparaisse. Par exemple, si celle-ci touche un mollet, fléchissez le pied vers la jambe à l’aide de votre main. S’il s’agit d’un orteil, d’un pied ou d’une cuisse, se lever et faire quelques pas peut également être efficace. Veillez à procéder en douceur pour ne pas entraîner de lésions musculaires ou tendineuses. Vous pouvez également accompagner cet étirement d’un massage de votre muscle de bas en haut, pour favoriser la circulation sanguine.

Sources
– Richard e. allen, MD & Karl a. kirby, MD, Nocturnal Leg Cramps, American Family Physician, 15 août 2012.
– Dr Gavin Young, Leg cramps, BMJ Clinical Evidence, 15 mai 2015.
– Mayo Clinic staff, Night leg cramps, Mayo Clinic.
– What to know about leg cramps at night, Medical News Today, 12 septembre 2019.

Coenzyme Q10 + Magnesium

La coenzyme Q10 est une substance naturelle qui est présente dans notre alimentation et dont la production par notre organisme diminue avec l’âge. Enrichie en magnésium élémentaire, cette formule unique contribue à un fonctionnement normal des muscles, à un métabolisme énergétique normal et, enfin, à une diminution de la fatigue.

En savoir plus

Vous avez déjà été sorti de votre sommeil à cause d’une crampe? Vous avez des conseils qui soulagent? Rejoignez la communauté Revogan sur Facebook et Instagram pour nous en faire part!