Lucite estivale: quand la peau est allergique au soleil

En été, votre peau vous l’aimez dorée! Pourtant, lorsque vous prenez vos premiers bains de soleil, celle-ci réagit: plaques rouges, petits boutons, démangeaisons… Autant de symptômes d’une allergie au soleil ou lucite estivale bénigne. Pourquoi survient-elle? Et comment ménager votre peau pour profiter sereinement des beaux jours?

Chaque année, vous attendez impatiemment les premiers rayons de soleil qui doreront votre peau? Minute papillon! Avant de foncer sur votre transat, sachez que ces rayons sont précisément les responsables de l’allergie au soleil. Surtout si vous en abusez! En effet, cette affection cutanée, également appelée lucite estivale bénigne, survient généralement après les tout premiers généreux bains de soleil que vous prenez, lorsque votre peau affiche encore sa pâleur hivernale.
Les rayons responsables sont, plus précisément, les UVA. En pénétrant profondément la peau, ils perturbent son système immunitaire et endommagent ses cellules.

Quels sont les symptômes d’une allergie au soleil?

L’allergie au soleil concerne davantage les femmes entre 25 et 40 ans, ainsi que les personnes qui ont la peau claire. Elle se manifeste sous la forme de petits boutons et de plaques rouges qui peuvent provoquer d’importantes démangeaisons. Les parties du corps les plus affectées sont le décolleté, les bras et les jambes. A contrario, le visage et les mains sont épargnés, car ils sont régulièrement exposés aux rayons du soleil tout au long de l’année (même si le ciel est nuageux).

Exposez-vous très progressivement au soleil

Allergie au soleil: quel traitement?

Lorsque l’allergie au soleil se manifeste, il est recommandé de rester à l’ombre jusqu’à ce que les lésions cutanées aient complètement disparu. Généralement, une dizaine de jours suffisent. Néanmoins, si ces dernières sont trop inconfortables, votre médecin pourra vous prescrire:
un antihistaminique par voie orale, pour lutter contre l’allergie,
une crème corticoïde, aux propriétés anti-inflammatoires, à appliquer localement sur les lésions. Notez que l’exposition au soleil suite à l’application d’une telle crème est à éviter, au risque de provoquer des tâches irréversibles sur la peau. Référez-vous à la notice ou demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Éviter l’allergie au soleil? Misez sur la prévention!

Le meilleur moyen de lézarder au soleil en évitant les tracas cutanés reste la prévention. Dès lors, exposez-vous très progressivement, en commençant par quelques minutes par jour pour ne pas agresser soudainement votre peau. Veillez également à appliquer, toutes les deux heures, une crème solaire d’un facteur de protection (FPS) supérieur ou égal à 30. Une cure d’antioxydants (bêta-carotène, sélénium…) peut également vous offrir un coup de pouce en boostant votre peau de l’intérieur.

Si votre allergie est importante, votre médecin peut également vous prescrire avant l’exposition au soleil:
un traitement par voie orale, comme un antipaludéen de synthèse aux propriétés anti-inflammatoires,
des séances de puvathérapie (UV médicaux effectuées chez un dermatologue), qui augmente les défenses naturelles de la peau et diminue les réactions de défense de l’organisme contre le soleil.

Bonne nouvelle: si la lucite estivale bénigne récidive durant plusieurs années, elle finit par disparaître d’elle-même.

Selenium ACE+D

Sélénium ACE+D®

Ce complément alimentaire à base de sélénium et de vitamines A, C, E et D a une action antioxydante, booste votre immunité, protège du vieillissement cellulaire et réduit la fatigue. Convient tout à fait pour les personnes qui veulent se protéger du vieillissement, en cas d’exposition prolongée au soleil, ou pour celles qui ne mangent pas de façon équilibrée, fument ou consomment souvent de l’alcool.

 

En savoir plus

Envie d’autres conseils pour des pieds tout doux ou encore des cheveux éclatants? Foncez sur notre rubrique Beauté! Et n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook et Instagram!