Intolérance au lactose: l’identifier et la soulager

Le livre «Lactose, Gluten & Co»1 du «topdokter»2 Danny De Looze, Chef de clinique du Service d’hépato-gastro-entérologie à l’UZ Gent, est sorti l’été 2019. Quel succès! L’ouvrage a été réimprimé quatre fois. C’est dire combien la thématique des intolérances alimentaires nous intéresse. Interview.

Dr Danny De Looze

Dr De Looze, rappelez-nous ce qu’est l’intolérance au lactose…

Il s’agit d’une carence en lactase, une enzyme (protéine) produite dans l’intestin grêle nécessaire à la décomposition du lactose (sucre du lait). Si celle-ci n’a pas lieu ou est incomplète, le lactose est fermenté par des bactéries dans le gros intestin, ce qui entraîne la formation de gaz. En découlent flatulences, sensations de ballonnement, crampes intestinales et diarrhée.

Est-il vrai que, dans certains pays, toute la population est intolérante au lactose?

L’intolérance au lactose est une réaction «normale». Chez nous, nous continuons à produire de la lactase parce que nous avons coutume de consommer beaucoup de produits laitiers à tout âge. Mais en Asie et en Afrique, par contre, les adultes en consomment peu. Leur taux de lactase est donc plutôt bas. C’est une question d’évolution.

L’intolérance au lactose peut s’améliorer
au fil du temps

Comment diagnostiquer une intolérance au lactose ?

Le plus simple est, sous la supervision d’un médecin, de ne pas consommer provisoirement de produits laitiers et de voir si de ce fait les plaintes diminuent ou pas. Il est encore possible de réaliser un test respiratoire: vous absorbez une quantité standard de lactose, ensuite, grâce à votre haleine, nous pouvons détecter la présence ou non de substances libérées lors de la fermentation dans le gros intestin.

Des conseils à donner aux personnes intolérantes au lactose?

Les gens doivent expérimenter par eux-mêmes ce qui leur convient ou pas. Le lactose ne doit pas toujours être banni. À petites doses, il peut être parfaitement toléré. Par exemple, la plupart des personnes supportent mieux le yaourt et les fromages à pâte dure. N’oublions pas que les produits laitiers contiennent des nutriments importants comme le calcium ou certaines vitamines. Heureusement, il est possible de les retrouver dans des produits de substitution comme le lait de soja ou des légumes verts. Les compléments alimentaires constituent aussi une bonne alternative. Ils peuvent vous soulager si vous allez manger chez des amis ou au restaurant, ou, s’il s’agit d’enfants, lorsqu’ils ont envie de manger une glace. L’intolérance au lactose peut s’améliorer au fil du temps, alors faites le test de temps à autre. Si vous vous sentez perdu(e), n’hésitez pas à consulter un(e) diététicien(e).

Revogan - Lactose OK ®

Lactose-OK

Lactose-OK est un complément alimentaire qui apporte de la lactase exogène, une enzyme provenant de l’Aspergillus oryzae. Lactose-OK aide à digérer le lactose dans le lait et les produits laitiers.

En savoir plus

Sources
1 Ouvrage uniquement publié en néerlandais (Éd. Borgerhoff & Lamberigts, 191 pages).
2 «Topdokters» est une émission télévisée de la chaîne flamande VIER qui suit des médecins spécialistes dans leur travail au quotidien.

Pour vous aussi le lait est synonyme de troubles intestinaux? Venez partager votre expérience sur nos pages Instagram et Facebook!