Flore intestinale: mangez varié!

Flore intestinale: mangez varié! | Darmflora: eet gevarieerd!

100.000 milliards…, c’est le nombre de micro-organismes qui peuplent notre microbiote intestinal (ou flore intestinale). Manger varié a un impact positif sur ce véritable microcosme enfoui au cœur de nos intestins… et par conséquent, sur notre santé!

Microbiote. Ce terme désigne l’ensemble des bactéries, mais aussi des virus, levures et champignons présents naturellement dans notre organisme. Différents types de microbiotes parsèment notre corps, que ce soit au niveau intestinal, cutané, vaginal, buccal… Leurs rôles et leur composition varient en fonction de leur localisation. Celui qui nous intéresse est le microbiote intestinal, composé de plus de 100.000 milliards de bactéries!

Quels sont les rôles de la flore intestinale?

Les rôles de la flore intestinale sont variés. Sa mission essentielle est de contribuer à la digestion de certains nutriments, comme les fibres alimentaires par exemple. Une autre de ses fonctions principales est la défense de notre organisme. Notre flore intestinale fait partie de la triple ligne de défense de notre tube digestif, en association avec un puissant système immunitaire intestinal et une muqueuse servant de barrière intestinale protectrice contre les mauvaises bactéries.

Enfin, ce nid à bactéries permet également de fabriquer de la vitamine K, nécessaire à la bonne coagulation sanguine, ainsi que certaines vitamines du groupe B, comme la B12 (renouvellement cellulaire) et la B8 (transformation des protéines, lipides et glucides sous forme d’énergie). Il existe encore toute une myriade de rôles, comme celui de la modification des acides biliaires par exemple, qui aident à la bonne digestion des graisses dans les intestins.

Votre alimentation a un impact sur votre flore intestinale!

L’influence de l’alimentation sur le microbiote

Flore intestinale: mangez varié! | Darmflora: eet gevarieerd!Selon une étude1 menée par des chercheurs de l’University College de Cork en Irlande, plus notre alimentation est variée, plus les bactéries qui peuplent notre microbiote sont diversifiées. Résultat: ce dernier remplit mieux ses fonctions, au niveau immunitaire notamment, ce qui impacte favorablement notre santé. Les bénéfices d’une alimentation saine ne sont donc pas uniquement liés aux propriétés nutritives des aliments et à leur influence sur les différentes fonctions des organes.

De quels aliments raffole la flore intestinale?

Ce qui est conseillé d’un point de vue nutritionnel depuis de nombreuses années est une meilleure source d’aliments pour nos bactéries.

En pratique:

  • faites le plein de fruits et de légumes. Les polyphénols, qui leur donnent leur couleur, sont notamment excellents pour les bactéries intestinales;
  • privilégiez les graisses polyinsaturées: d’origine végétale (huile d’olive, de lin, de colza, d’arachide…) ou animale (saumon, sardine…);
  • consommez des fibres alimentaires: fruits, légumes, céréales et oléagineux;
  • misez sur les probiotiques: présents dans les produits laitiers fermentés. Ces bactéries vivantes favorisent la croissance des «bonnes bactéries» au sein de la flore intestinale. L’idéal est de les associer aux prébiotiques qui leur servent de nourriture.

A contrario, certains aliments ont un effet néfaste sur le microbiote. C’est notamment le cas de l’alcool ou des graisses saturées, qui modifient ce dernier et altèrent la fonction de barrière de l’intestin. Citons également les antibiotiques, qui vont détruire temporairement une partie de nos bactéries intestinales, d’où l’intérêt de les associer aux probiotiques.

Merci au Pr Patrice D. Cani, chercheur FNRS-WELBIO au sein du Louvain Drug Research Institute (UCLouvain).

Digest OKDigest-OK® Formule améliorée

Pour les personnes ayant une digestion difficile. Contient de la guimauve qui contribue à soutenir la digestion; de la lactase qui améliore la digestion du lactose chez les individus ayant des difficultés à le digérer; de l’amylase, de la lipase, de la protéase, de l’hémicellulase, de l’alpha-galactosidase qui soutient la digestion des glucides complexes de l’alimentation et de la L-glutamine.

En savoir plus

 

Sources
1Marcus J. Claesson, Ian B. Jeffery, Paul W. O’Toole, Gut microbiota composition correlates with diet and health in the elderly, Nature, n°488, 9 août 2012, p. 178-184.

Et vous, comment prenez-vous soin de votre flore intestinale? Partagez vos astuces avec la communauté Revogan sur: Facebook et Instagram!