Êtes-vous sensible au gluten?

Vous ne vous sentez pas très bien – mal au ventre, fatigue… – après avoir consommé des produits céréaliers, mais pourtant vous ne souffrez ni de maladie cœliaque ni d’allergie au gluten? Dans ce cas, vous présentez peut-être une sensibilité au gluten non cœliaque (SGNC).

Sensibilité au gluten: une affection récente et peu connue

Le gluten (du mot latin signifiant colle) est une substance composée de protéines présentes dans certaines céréales comme le blé, l’orge et le seigle. Il s’agit d’un ingrédient que l’on retrouve fréquemment dans le pain, les viennoiseries, les snacks salés, les pâtes, la chapelure et il est aussi utilisé comme liant pour les sauces et les soupes. Le gluten étant quasiment inconnu il y a une dizaine d’années, la recherche portant sur ses effets sur la santé est relativement récente.

Il n’est pas évident de diagnostiquer une sensibilité au gluten non cœliaque (SGNC) parce que les symptômes peuvent aussi indiquer d’autres troubles gastro-intestinaux. Il est aussi difficile d’établir la fréquence d’apparition de la SGNC, mais on estime sa prévalence à 0,6 à 6% de la population1. On ignore encore aussi les raisons pour lesquelles certaines personnes développent une sensibilité au gluten.

Il faut faire une distinction entre sensibilité au gluten, maladie cœliaque et allergie au gluten.

La mode du gluten

Le fait que l’on parle aujourd’hui beaucoup plus du gluten n’est pas seulement lié à l’augmentation du nombre de patients cœliaques, c’est-à-dire intolérants au gluten. Nous sommes aujourd’hui aussi bien plus conscients de ce que nous mangeons, nous sommes plus exigeants et nous avons un accès direct à une mine d’informations.

«Beaucoup de personnes bannissent le gluten de leur alimentation parce qu’elles pensent qu’elles ne le digèrent pas, sans avoir reçu un diagnostic d’intolérance au gluten. Il est possible qu’elles aient une sensibilité au gluten, ce qui est totalement différent d’une intolérance au gluten. Les plaintes en cas de sensibilité au gluten sont comparables à celles du syndrome du côlon irritable, à savoir mal au ventre, ballonnements, diarrhée, mal de tête, douleurs musculaires, fatigue, perte de poids et anémie», indique le Pr Patrick Mulllie, nutritionniste à la VUBrussel2.

Comment diagnostiquer une sensibilité au gluten?

La mise au point de tests fiables pouvant être utilisés dans la pratique clinique améliorerait considérablement la reconnaissance, la légitimation et le traitement de la sensibilité au gluten non-cœliaque.

Le meilleur moyen de tester la sensibilité au gluten, après l’exclusion de la maladie cœliaque, est de bannir de l’alimentation toutes les sources de gluten pendant plusieurs semaines. Si les symptômes disparaissent, il faut réintroduire le gluten afin de voir si les plaintes reviennent. Une autre option est de tenir pendant quelques semaines un journal de son alimentation, dans lequel on note tout ce qu’on mange et boit, ainsi que les éventuels symptômes.

En cas de doute, il vaut mieux consulter votre médecin. Adopter un régime sans gluten sans raisons médicales n’est pas bénéfique pour la santé, que du contraire! Des chercheurs3 ont en effet constaté qu’un régime sans gluten est pauvre en fibres alimentaires, vitamines et minéraux, ce qui est nocif pour la santé.

Références:
1 Volta U & Al., Non-celiac gluten sensitivity: a work-in-progress entity in the spectrum of wheat-related disorders, Best Practice & research. Clinical Gastroenterology, 09 mai 2015, 29(3):477-491.
2 Patrick Mullie, Zijn gluten ongezond, Gezondheid en Wetenschap, 24 mai 2019. 
3 Gezond Leven, Glutenvrij dieet: alleen voor wie het nodig heeft.

GluteoStop®

GluteoStop est un complément alimentaire qui soutient la décomposition du gluten chez les personnes qui ont des difficultés à le digérer. Dosage individuel et en fonction des besoins. En distributeur-clic, pratique en déplacement et permettant un dosage facile. Les mini-comprimés sont faciles à avaler, même sans eau.

 

En savoir plus

Êtes-vous sensible au gluten? Si oui, quelles sont vos solutions pour minimiser vos symptômes? N’hésitez pas à les partager avec la communauté Revogan sur Facebook et Instagram!