Dénutrition: la détecter, y remédier

Dénutrition | Ondervoeding

Perte d’appétit, perte de masse musculaire, problèmes de santé…, la dénutrition chez les personnes âgées peut avoir de multiples conséquences. C’est pourquoi il est important de la repérer à temps, avant qu’elle n’entraîne des complications plus importantes.

Pour fonctionner correctement, le corps a besoin d’apports nutritionnels suffisants afin de couvrir ses dépenses. On parle de dénutrition lorsque les besoins de l’organisme ne peuvent être compensés par des apports suffisants en énergie et en protéines.

Les personnes âgées à risque

Les personnes âgées sont particulièrement touchées par la dénutrition. Pourquoi?

  • Elles ont un appétit réduit et mangent de manière moins équilibrée (avec une consommation réduite en protéines et en fibres, mais aussi en vitamines, en minéraux et en produits céréaliers).
  • Leur goût et leur odorat diminuent, ce qui réduit l’envie de manger.
  • Elles souffrent davantage de problèmes de santé pouvant entraver la prise de repas (problèmes buccodentaires, troubles de la déglutition, troubles de la mobilité…) mais aussi de maladies diverses, de cancers par exemple.
  • Elles prennent parfois des médicaments pouvant entraver l’appétit ou modifier le goût de la nourriture.
  • Elles souffrent éventuellement de troubles neurologiques (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson…).

La solitude et l’isolement social qui guettent de nombreuses personnes âgées sont aussi propices à la dénutrition, de même que la dépendance, la dépression et les troubles cognitifs (perte de mémoire, trouble de la vigilance…).

«Les personnes âgées ont tendance à sauter des repas lorsqu’elles se retrouvent seules à table»

Dénutrition: quels facteurs de risque?

Perdre du poids lorsqu’on vieillit n’est pas anodin! La dénutrition peut avoir des conséquences graves car elle fragilise les personnes qui en souffrent. Sans apports nutritionnels suffisants, la personne âgée n’a plus le courage de sortir faire ses courses, de cuisiner et donc, de manger. Ce cercle vicieux peut engendrer une perte importante de masse musculaire, augmentant alors le risque de chute et donc de fracture, d’hospitalisation et/ou d’immobilisation. Une alimentation suffisante et de qualité, riche en protéines, en fibres, en minéraux et en calories aide au maintien de l’autonomie et d’une bonne santé. C’est pourquoi il est important de repérer la dénutrition à temps.

Repérez les signes évocateurs

Si vous avez dans votre entourage une personne âgée, soyez attentif à ses habitudes alimentaires:

  • Prend-elle moins de trois repas par jour?
  • Mange-t-elle moins de la moitié de son assiette?
  • A-t-elle supprimé certains aliments de son alimentation?
  • A-t-elle besoin d’aide pour manger?
  • Rencontre-t-elle des difficultés à mâcher ou avaler certains aliments?

Si la réponse à une ou plusieurs de ces questions est positive, la personne est à risque de dénutrition.
Par ailleurs, toute perte de poids, surtout lorsqu’elle est soudaine et rapide, doit vous alerter. Notez aussi qu’une personne qui ne mange pas suffisamment a souvent tendance à ne pas boire assez non plus. La déshydratation peut d’ailleurs être la cause d’une perte de poids. Veillez donc aussi aux apports hydriques de la personne: boit-elle suffisamment?

«La dénutrition peut avoir des conséquences graves car elle fragilise les personnes qui en souffrent»

Quelques conseils

Au quotidien, quelques conseils peuvent vous aider à prévenir la dénutrition d’un proche:

  • vérifiez que le frigo de la personne âgée n’est pas vide. Le cas échéant, emmenez-la faire des courses;
  • entourez la personne au moment des repas (amis, famille, voisins…). Les personnes âgées ont tendance à sauter des repas lorsqu’elles se retrouvent seules à table;
  • faites-lui plaisir en lui cuisinant ou en lui proposant un plat ou une douceur qu’elle apprécie particulièrement;
  • veillez à ce que la personne mange plus souvent, notamment en prenant des collations entre les repas;
  • proposez-lui de consommer des aliments enrichis en protéines et ayant une texture adaptée, qui pourront lui être prescrits par le diététicien ou le médecin;
  • une visite régulière chez le dentiste est par ailleurs importante pour dépister et prendre en charge les problèmes buccodentaires qui peuvent compliquer les repas.
Aliments enrichis en énergie et en protéines

Les personnes âgées ont un besoin accru en protéines. C’est pourquoi Revogan propose une gamme large et variée d’aliments (pâtisseries, flocons de céréales, pain, jus, desserts, purées, potages…) enrichis en énergie ainsi qu’en protéines de qualité et dotés d’une texture adaptée.
Découvrez-les!

Une personne de votre entourage souffre de dénutrition ou semble être à risque? Avertissez son médecin traitant de la situation. Il pourra ainsi contrôler régulièrement son poids, mais aussi la référer à un diététicien et lui prescrire, si nécessaire, une aide à domicile.