Coronavirus: quand penser positif devient toxique

En pleine crise sanitaire, relativiser peut permettre de décompresser. Mais repousser la réalité à coups d’optimisme ne ferait que déplacer le problème. Le coronavirus, lui, ne connaît pas d’état d’âme. Comment y faire face?

Qu’est-ce que la positivité toxique? D’après Jamie Long et Samara Quintero, respectivement psychologue et hypnothérapeute au Psychology Group Fort Launderdale (Floride), elle peut se définir comme un excès d’optimisme à l’égard d’une situation particulière. Ce surplus d’enthousiasme masquerait le négatif en tentant de l’éviter, de l’étouffer à travers un déni du réel et sa minimisation, comme pour la pandémie actuelle par exemple.

Coronavirus et positivité toxique

Dans le cadre de la crise du coronavirus, cela peut se traduire par des déclarations du type: «Ce n’est qu’une petite grippe», «Tu ne devrais pas avoir peur, tu es jeune et en bonne santé, que risques-tu?», «Comparée à d’autres pandémies dans l’histoire, la Covid-19 n’a causé que très peu de décès», «Il faut continuer à profiter de la vie, de toute façon, un vaccin sera bientôt mis au point»… Minimiser la crise de la Covid à l’échelle de la société peut nous amener à manquer de vigilance, ce qui permet au virus de s’engouffrer dans cette «faille» et de faire plus de dégâts. C’est semble-t-il ce qui s’était passé ces dernières semaines dans plusieurs pays européens (Belgique, France, Grande-Bretagne…), avec la résurgence exponentielle du nombre de nouveaux cas et la mise en place d’un second confinement. Éluder la réalité en étant trop positif, ce serait donc se faire du tort.

«Penser positif, c’est bien, mais nier la réalité reviendrait à se faire du mal»

Nier la réalité, pur produit de toxicité

Chasser la réalité de son esprit reviendrait à se nuire. Plusieurs études, consacrées à l’inhibition des sentiments1 ont démontré que le fait de nier le réel peut entraîner une difficulté à éviter pensées et sentiments pénibles. Ces exemples nous montrent qu’accepter le réel, tel qu’il est, nous aiderait à mieux réguler notre réponse au stress. En d’autres termes, si contenir nos émotions peut nous donner l’impression d’être apaisé, à l’intérieur de nous, le stress domine!

4 conseils ancrés dans la réalité

  • Ne dites plus «Ne t’inquiète pas, sois juste heureux!», mais plutôt «Je constate que tu es stressé, puis-je t’aider?».
  • «Tout rentrera dans l’ordre au final» devrait devenir «C’est vraiment compliqué, je pense beaucoup à toi».
  • «Il faut voir le bon côté des choses» doit se changer en «Je suis là pour toi, dans les bons moments comme les plus difficiles».
  • «Cela pourrait être pire!» devrait se transformer en «C’est triste. Je suis vraiment désolé que tu aies à traverser ces épreuves».

Tentez d’apporter votre aide sans faire abstraction de la situation dans laquelle la personne concernée se trouve. Vous lui rendrez service! Car la vie peut parfois nous réserver des épreuves à surmonter…

Revogan Saffron-28mg

Saffron

Formule spécialement développée pour les personnes qui souffrent de stress passager, de périodes émotionnelles ou de fatigue professionnelle. Le safran aide à promouvoir l’équilibre émotionnel et à maintenir une attitude positive. Le magnésium, les vitamines B6, B12 et l’acide folique contribuent à réduire la fatigue et à une bonne fonction psychologique, y compris la résistance au stress.

En savoir plus

Source
1 James J. Gross, Robert W. Levenson. Hiding Feelings: The Acute Effects of Inhibiting Negative and Positive Emotion. Journal of Abnormal Psychology. 1997 Feb;106(1):95-103 / Stéphane Côté, Anett Gyurak, Robert W. Levenson. The Ability to Regulate Emotion is Associated with Greater Well-Being, Income, and Socioeconomic Status. Emotion. 2010 Dec; 10(6): 923–933. / Daniel M. Wegner, David J. Schneider, Samuel R. Carter III Teri L. White. Paradoxical Effects of Thought Suppression. Journal of personality and social psychology. 1987 Jul;53(1):5-13.

Vous aussi, vous avez tendance à adoucir la réalité? Nous vous invitons à témoigner sur nos pages Instagram et Facebook!