Comment bien se nettoyer les oreilles?

Comment bien se nettoyer les oreilles? | Hoe moet je je oren schoonmaken?

Un geste hygiénique a priori banal… Et pourtant, certaines (mauvaises) habitudes ne sont pas sans risque pour notre santé auditive! Petit rappel des gestes appropriés pour des oreilles propres et saines.

Certes, le cérumen n’est pas très ragoûtant… Mais, loin d’être sale, il est au contraire essentiel à nos oreilles! Cette substance jaunâtre, sécrétée de façon naturelle par la peau du conduit auditif externe, a en effet un triple rôle: elle protège l’intérieur de l’oreille des poussières et des bactéries, elle lubrifie le conduit pour éviter les irritations et elle aide à nettoyer la paroi auditive. Avec le renouvellement de la peau du conduit, et aidé par les mouvements de la mâchoire lors de la mastication, le cérumen s’évacue par ailleurs tout seul vers la sortie de l’oreille. Autrement dit? Une oreille saine n’a en principe pas besoin d’être nettoyée!

Attention aux bouchons d’oreille

Comment bien se nettoyer les oreilles? | Hoe moet je je oren schoonmaken?Le hic? Le cérumen s’accumule parfois de façon excessive dans le conduit et constitue alors un bouchon avec, à la clé, différents symptômes: baisse de l’audition, acouphènes, sensation d’oreilles bouchées… En cause? Outre le fait que certaines personnes ont naturellement une production abondante de cérumen, de multiples raisons peuvent expliquer ce phénomène: une mauvaise utilisation répétée du coton-tige (le cérumen est tassé au fond du conduit), l’usage régulier de bouchons d’oreille ou le port d’aides auditives, une forte pilosité au niveau de l’oreille, un cérumen plus résistant chez les personnes âgées (il s’épaissit et devient plus sec avec l’âge), un diamètre de conduit trop étroit chez les enfants ou encore les baignades (le cérumen gonfle au contact de l’eau)… Bref, dans certains cas, l’oreille a besoin d’un petit coup de pouce pour rester propre et saine!

Loin d’être sale, le cérumen est au contraire essentiel à nos oreilles!

Nettoyage: pas d’excès de zèle!

Avant toute chose, deux petites règles à respecter:

  • évitez les nettoyages trop fréquents pour ne pas que le cérumen perde sa fonction de protection du conduit auditif externe. Certains spécialistes préconisent de se laver les oreilles une fois par semaine;
  • évitez les nettoyages trop profonds: si vous utilisez des cotons-tiges (souvent déconseillé par les ORL en raison de leur mauvaise utilisation), ne franchissez jamais l’entrée de l’orifice, sous peine d’entraîner des lésions, voire de perforer le tympan.

De l’eau tiède et du savon

Le mieux? Sous la douche, contentez-vous de laver le pavillon externe et l’entrée du conduit avec vos doigts mouillés d’eau savonneuse. Rincez et séchez ensuite délicatement avec un coin de serviette. Si besoin, les poires (douches d’oreilles) ou les sprays nettoyants auriculaires – dont la composition est souvent proche de l’eau salée – peuvent aussi vous aider à ramollir le cérumen pour en faciliter l’évacuation. À n’utiliser que si votre oreille ne souffre d’aucun traumatisme (tympan percé, douleurs…). En cas de doute, consultez toujours un ORL.

 

Earclin Earshower®

Douche d’oreilles permettant d’éliminer l’excès de cérumen. Contient du savon doux. Se décline en deux versions: verte pour les enfants (à partir de 3 ans) et bleue pour les adultes. 1 exemplaire peut être utilisé 30 jours.

 

En savoir plus

 

Envie d’encore plus de conseils et d’astuces pour une hygiène corporelle au top? Rendez-vous sur nos réseaux sociaux: Facebook et Instagram!