Baisse de moral: et si c’était une dépression?

Depuis quelques temps, vous ne vous réjouissez plus de rien: tristesse, perte de motivation et désespoir sont votre lot quotidien? Vous n’êtes pas le/la seul(e). En effet, la crise sanitaire liée au coronavirus a fait augmenter les troubles dépressifs1. Heureusement, des solutions existent!

Pour contenir la propagation du coronavirus, nous avons dû nous soumettre à des mesures sociales sans précédent. Celles-ci nous ont notamment éloigné physiquement de nos proches, nous ont privé d’activités récréatives comme déguster un bon petit plat au restaurant ou boire un verre entre amis. Ajoutez à cela des craintes, comme celle d’être affecté par le virus ou d’avoir des difficultés financières en cas d’interruption de son activité professionnelle. Ce contexte a eu des répercussions sur la santé mentale des Belges. Parmi 44 000 personnes interrogées début avril par Sciensano, 16% étaient concernées par des troubles dépressifs, ce qui représente une augmentation de 6% par rapport aux chiffres de 2018.

Ne pas confondre déprime et dépression

Il est déjà arrivé à chacun d’entre nous d’être triste ou d’avoir une baisse de moral. Ces variations d’humeur sont tout à fait banales si elles sont passagères et ne nous empêchent pas d’accomplir nos activités quotidiennes. Mais lorsque cette «déprime» prend le dessus sur nos humeurs habituelles, ne nous permet plus de nous réjouir des évènements heureux (comme une naissance, un moment de qualité entre amis ou en famille…), ni de faire face au quotidien, ne s’agirait-il pas alors d’une dépression?

Attention lorsque la «déprime» prend le dessus sur vos humeurs habituelles

Repérez les signes qui doivent vous alerter

Tristesse intense, perte de plaisir et d’intérêt, ennui, dévalorisation, irritabilité, colère, difficulté à prendre des décisions, isolement… sont autant de symptômes typiques d’une dépression. Celle-ci peut aussi se manifester «physiquement» par des troubles de l’appétit, du sommeil, des difficultés de concentration, une fatigue, un manque d’énergie… Vous remarquez ces symptômes chez vous? Ne les prenez pas à la légère et consultez votre médecin.

Dépression: des solutions existent!

La dépression est une maladie à part entière, dont on peut guérir. Sa prise en charge débute en premier lieu par l’acceptation de la maladie. Ensuite, il faut se faire aider. La psychothérapie est un volet essentiel de la prise en charge, qui aide à comprendre l’origine de la dépression et à mobiliser ses ressources mentales afin de la combattre. Des médicaments antidépresseurs sont souvent prescrits. En outre, parlez-en à votre entourage dont le soutien vous sera bénéfique et pratiquez une activité physique, reconnue pour ses bienfaits contre la dépression. Mais n’oubliez donc pas: vous n’êtes pas seuls et les professionnels de la santé sont là pour vous aider.

Références:
1 Première enquête de santé COVID-19: résultats préliminaires. Bruxelles, Belgique; Numéro de dépôt: D/2020/14.440/50. Disponible en ligne.

Revogan Saffron-28mg

Saffron® 28 mg

Formule spécialement développée pour les personnes qui souffrent de stress passager, de périodes émotionnelles ou de fatigue professionnelle. Le safran aide à promouvoir l’équilibre émotionnel et à maintenir une attitude positive. Le magnésium, les vitamines B6, B12 et l’acide folique contribuent à réduire la fatigue et à une bonne fonction psychologique, y compris la résistance au stress.

 

En savoir plus

Et vous, la crise liée au coronavirus a-t-elle impacté votre moral? À quelles solutions recourrez-vous pour vous sentir mieux? N’hésitez pas à nous en faire part sur Facebook et Instagram!