Allergie alimentaire ou intolérance: faites la différence

Pour les personnes qui souffrent d’intolérance ou d’allergie alimentaire, manger n’est pas toujours une partie de plaisir… Mais quelle est la différence entre ces deux notions médicales? Le point pour mieux les comprendre et ne plus les confondre.

L’

allergie est une réaction de défense du corps contre un élément étranger à l’organisme, normalement inoffensif. Il s’agit donc d’une réaction excessive et inappropriée du système immunitaire. Pour éliminer l’élément étranger, alors considéré comme une menace (allergène), celui-ci génère des anticorps à l’origine de la réaction allergique. L’allergie peut se manifester sous diverses formes: rougeurs sur la peau, démangeaisons au niveau des yeux, éternuements…

L’intolérance alimentaire, une carence en enzymes

L’intolérance alimentaire, en revanche, ne fait pas intervenir le système immunitaire. Elle est provoquée par la diminution ou l’arrêt de la production par le système digestif d’une enzyme nécessaire à la décomposition de certains aliments. Mal digérés, ces aliments restent en excès dans l’intestin, ce qui cause des inconforts, comme des maux de ventre ou des ballonnements.

L’allergie alimentaire est causée par une réaction excessive et inappropriée du système immunitaire

Intolérance alimentaire, l’exemple du lactose

Parmi les intolérances alimentaires, l’intolérance au lactose est une des plus fréquentes. Concrètement? Les personnes intolérantes au lactose ont une carence en lactase. La lactase est une enzyme sécrétée par l’intestin grêle. Son rôle est de décomposer le lactose (le sucre du lait), et de le rendre ainsi digestible. Lorsque la production de lactase devient nulle ou moindre, le lactose mal digéré se trouve en trop grande quantité dans le corps. Cela peut provoquer des ballonnements, des gaz, des douleurs abdominales ou encore des diarrhées.

Comment déterminer la cause de l’allergie?

Pour diagnostiquer le(s) aliment(s) à l’origine de l’allergie, le médecin procédera d’abord à un interrogatoire du patient pour connaître le type et la récurrence des symptômes observés, ses habitudes alimentaires, ses antécédents personnels et familiaux atopiques1… Il pourra ensuite prescrire une prise de sang pour doser les IgE (anticorps allergiques), mais aussi réaliser un prick-test. Il s’agit d’un test cutané qui consiste à déposer sur la peau une goutte des allergènes supposés. Ensuite, une petite piqûre est réalisée au niveau de ces gouttes, afin d’en faire pénétrer la substance dans la peau. Un œdème ou une rougeur au niveau d’une ou plusieurs piqûres représente le signe d’une allergie à la substance concernée.

Revogan digestOK

DIGEST-OK® FORMULE AMÉLIORÉE

Pour les personnes ayant une digestion difficile. Contient de la guimauve, qui contribue à soutenir la digestion; de la lactase, qui améliore la digestion du lactose chez les individus ayant des difficultés à le digérer; de l’amylase, de la lipase, de la protéase, de l’hémicellulase, de l’alpha-galactosidase, qui assure la digestion des glucides complexes de l’alimentation et de la L-glutamine.

En savoir plus

1Atopique: qualifie une prédisposition héréditaire à développer des manifestations d’hypersensibilité.

Concerné(e) par une allergie ou une intolérance alimentaire? N’hésitez pas à partager votre vécu avec la communauté Revogan sur Facebook et Instagram!