Surpoids: quand faut-il s’alarmer?

Surpoids: quand faut-il s'alarmer? | Overgewicht: wanneer moet je je zorgen maken?

Mauvaises habitudes alimentaires, sédentarité…, notre mode de vie actuel entraîne une augmentation du nombre de personnes en surpoids ou obèses. Pourquoi est-il important de garder un poids sain? Quand faut-il tirer la sonnette d’alarme?

Le surpoids et l’obésité correspondent à un excès de graisse corporelle. Cet excès apparaît quand le corps absorbe plus de calories qu’il n’en consomme durant une longue période. Les chiffres sont alarmants: depuis 1980, le nombre de personnes obèses a doublé. En Belgique, 45% des personnes âgées de 3 à 64 ans sont en surcharge pondérale. Parmi celles-ci, 29% souffrent d’obésité.

L’Indice de Masse Corporelle…

Votre poids à lui seul ne permet pas de déterminer si vous êtes en surpoids ou obèse. Pour cela, il faut utiliser un outil de référence appelé Indice de Masse Corporelle (IMC), qui consiste à diviser votre poids en kilos par votre taille en mètres au carré.

  • Un résultat égal ou supérieur à 25 traduit un surpoids.
  • L’obésité correspond à un IMC égal ou supérieur à 30.
  • Au-delà de 40, on parle d’obésité morbide.

… et le tour de taille!

Les résultats de l’IMC doivent être couplés à la mesure du tour de taille. Pourquoi? Parce que la graisse qui s’accumule au niveau abdominal est celle qui entraîne le plus de complications. Pour mesurer votre tour de taille, placez le mètre-ruban juste en dessous du nombril (entre la dernière côte et le haut de l’os de la hanche).
Des valeurs à 80 cm pour les femmes et 94 cm pour les hommes sont associées à un risque modéré de complications, tandis que des valeurs supérieures à 88 et 102 cm, respectivement pour les femmes et les hommes, indiquent un risque élevé de complications.

« En Belgique, 45% des personnes âgées de 3 à 64 ans sont en surcharge pondérale »

Surpoids et obésité: quelles complications?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’obésité entraîne une mortalité plus importante que l’insuffisance pondérale! L’excès de poids est directement responsable de plusieurs maladies graves telles que des maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, des problèmes respiratoires, l’arthrose, certains cancers… De plus, l’obésité a tendance à entraîner un véritable repli sur soi: les personnes obèses ont plus de difficultés à se déplacer seules et sortent donc moins de chez elles, ce qui limite leurs interactions sociales.

Quand faut-il s’inquiéter?

Si vous êtes en excès pondéral, ne tentez pas à tout prix de maigrir avec des régimes « miracles », mais consultez plutôt votre médecin généraliste. En fonction de votre profil, il vous proposera une prise en charge adaptée: stabiliser le poids, réduire le tour de taille, perdre du poids… Dans tous les cas, il vous offrira des conseils par rapport à votre hygiène de vie: éducation diététique, conseils d’activité physique, sommeil… mais aussi une approche psychologique, car l’amélioration du bien-être, de l’estime de soi et de l’intégration sociale du patient est primordiale. Au besoin, il pourra vous aiguiller vers des spécialistes (diététicien, médecin nutritionniste, psychologue, chirurgien…).

« Si vous êtes en excès pondéral, ne tentez pas à tout prix de maigrir grâce à des régimes miracles »

Comment prévenir le surpoids et l’obésité?

Mangez de manière saine et équilibrée en 3 repas sur la journée: privilégiez les fruits et les légumes et limitez le sucre, le sel ainsi que les aliments gras. Pour choisir les bons aliments, apprenez à lire les étiquettes des produits: vous pourrez repérer leur teneur en sucre, en sel et en matières grasses, de même que leur apport calorique total.

La pratique d’une activité physique régulière est très importante. Limitez les comportements sédentaires et encouragez l’activité physique dans la vie quotidienne:

  • déplacez-vous à pied le plus souvent possible: pour aller chercher vos enfants à l’école, faire des petites courses…;
  • descendez un arrêt de tram ou de bus avant votre destination;
  • empruntez les escaliers plutôt que l’ascenseur;
  • faites une promenade le week-end, à pied ou à vélo;
  • si vous avez un jardin, faites du jardinage;
  • faites le ménage énergiquement.

Dormez convenablement: saviez-vous que la fatigue est un facteur de risque de surpoids? En effet, manquer de sommeil inciterait à manger plus et stimulerait la production d’hormones responsables de la sensation de faim. En dormant mieux, vous contrôlerez mieux votre poids.

Gérez votre stress: certaines personnes se ruent sur la nourriture en cas de stress ou d’anxiété. Apprendre à gérer son stress peut donc avoir un effet positif sur votre poids.

Produits pauvres en sucres et en graisse

Il est parfois difficile de combiner petits plaisirs et perte de poids. Pour vous aider, Revogan dispose d’un large choix de produits délicieux sans sucres ajoutés et pauvres en graisse: boissons, édulcorants, pâtes à tartiner, fromages…
En savoir plus

 
 


Bien bouger, manger sainement… Les conseils pour maintenir un poids santé sont nombreux. Et vous, quelles sont vos astuces? Partagez-les sur nos réseaux sociaux!